Cartographier les réserves de la vigne pour prédire la productivité du vignoble et sa pérennité

Constat

Laisser plus de bourgeons par vigne à la taille (pour augmenter la productivité de la vigne) et appliquer des stratégies d’irrigation déficitaire (pour augmenter la qualité des fruits et donc du vin) sont des pratiques largement répandues, en particulier dans les vignobles à haut rendement sous climat chaud. Cependant, on peut se demander à quel niveau ces pratiques affectent la longévité et la durabilité du vignoble. 
Pour mieux comprendre l’impact de ces pratiques, une équipe de chercheurs, dirigée par Anne Pellegrino en 2014, a mené une étude dans une région irriguée en climat chaud. Les chercheurs ont spécifiquement étudié comment ces pratiques pourraient avoir un impact sur :
– La dynamique des glucides dans les organes végétatifs
– La capacité des plantes à maintenir la productivité et à faire mûrir les fruits.
 

Résultats 

Parmi de nombreux résultats, les auteurs ont constaté que :
 
#1. Les concentrations d’hydrates de carbone dans le tronc varient considérablement d’une saison à l’autre. Ceci souligne l’importance de facteurs interactifs, comme la charge en raisin et le climat, sur le statut carboné de la plante. Par exemple, une température élevée ou un déficit de pression de vapeur élevé, affectent la capacité de la canopée à produire des hydrates de carbone.
 
#2. La réserve totale de glucides (amidon et sucres solubles) en fin de dormance est plus importante pour une vigne en taille minimum, en raison de sa plus grande canopée et d’une plus grande rétention du vieux bois (tronc et cordons).
 
#3. Le déficit hydrique a un impact négatif sur les concentrations en amidon pour le Cabernet Sauvignon.  Dans le cadre de l’étude, la plus faible concentration en amidon du tronc sous le déficit hydrique a entraîné une diminution des composantes de rendement à la récolte. Les concentrations les plus faibles d’hydrates de carbone stockés dans les troncs ont été observées entre la période de nouaison et la période de véraison, ce qui indique que cette période est critique pour le bilan carboné. (Figure 1)

Figure 1 : Le déficit en eau (faible irrigation) entraîne une diminution de la concentration en amidon 
(Pellegrino et al, 2014)

 

Applications pratiques :

 

#1. Réévaluez à la fin de chaque saison comment le climat et les pratiques culturales ont affecté la capacité de la vigne à restaurer ses réserves et à entretenir son taux d’hydrates de carbone (#Physiocap).

 

 

 

#2. Surveiller attentivement le déficit en eau pendant la période de véraison afin d’optimiser la qualité et la quantité du raisin. Si vous gérez des vignobles à haut rendement, la gestion trop sévère du déficit hydrique peut entraîner une baisse de la concentration en amidon dans les organes végétatifs, ce qui réduira le rendement (#Capteur de flux de sève).
#3. Même si le rendement de la vigne et le statut glucidique dans les organes végétatifs variaient considérablement d’une saison à l’autre, le sucre alloué aux baies à la récolte reste remarquablement stable.

Conclusion

En conclusion, sous un climat chaud, les variations des réserves de la vigne du millésime résultent des effets combinées de la demande climatique et des pratiques humaines telles que l’irrigation déficitaire et la modification de la charge en fruit. La combinaison de ces facteurs aura une incidence sur le rendement du vignoble et créera des variations d’une année à l’autre en termes de réserves en carbone.
Le suivi des variations des réserves vous permet donc de suivre l’impact de vos pratiques sur la durabilité de votre vignoble.
Allez voir notre article sur la cartographie de la Rotundone pour plus d’applications sur l’utilisation du Physiocap.

 

Posted by Vintage Report France

Les conférences du millésime (Vintage Report) sont des événements uniques rassemblant des scientifiques et œnologues de renom afin d’apporter un éclairage scientifique et pratique aux données collectées ainsi qu’aux observations réalisées pendant la saison.

Les Vintage reports ont lieu dans plusieurs terroirs en France, aux USA et en Amerique du Sud.

Cliquez <a href="https://www.vintagereport.com/fr">ICI</a> pour decouvrir le Vintage Report près de chez vous!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *