Témoignage de Daniel Baron sur la taille

 
En février, j’ai eu le plaisir de passer quatre jours à tailler avec l’équipe italienne de Simonit et Sirch – Marco Simonit, Alessandro Zanutta et Marco Tessari – dans plusieurs vignobles de Silver Oak et Twomey, en Californie. 
Quoi de plus fondamental, en viticulture, que la taille ?
Cette technique remonte à l’époque romaine, et pourtant… ces italiens ont trouvé le moyen d’innover. Ils ont découvert quelques anciennes méthodes qui avaient été rejetées car trop coûteuses pour la viticulture de production et ils les ont remises en pratique. Et je ne suis pas le seul à admirer leurs efforts ! Leur liste de clients comprend, notamment, des Châteaux Bordelais comme le Château Latour, le Château Yquem et le Château Ausone sans parler des vignobles en Bourgogne, en Suisse et bien sûr en Italie avec, notamment, les vignobles Ornellaia et Rinaldi.
 
Je ne cesse de m’émerveiller devant la capacité humaine à maitriser, jusqu’au moindre détail, cette activité qui est à la fois complexe et élémentaire. Marco et son équipe ont remis en question de nombreux principes sacrés de la taille. La façon dont je vois leur système est une méthode où on laisse la plante mener son chemin. Au lieu de modifier la nature et sa mise en forme comme l’agronome à l’habitude de faire, il est question ici d’aller dans le sens de la nature. Il s’agit de guider la croissance de la plante de manière à diriger le flux de sève vers toutes les parties de la vigne. Cela permet finalement d’assurer une plus grande consistance et une plus longue durée de vie de la vigne.
 
En plus d’être attentifs aux effets de nos décisions de taille sur la physiologie de la vigne, Simonit et Sirch sont également conscients de l’importance de la réflexion humaine et du travail d’équipe dans un processus comme la taille. La reconnaissance et l’introduction des travailleurs hispaniques sur le terrain dans leur processus éducatif ont été bien mis en évidence et je pense que c’est une des clés pour amener la pratique de la viticulture à un niveau supérieur.
 
Dans quelque chose d’aussi fondamental que la taille, il y a encore place à l’apprentissage, à la contemplation et à l’amélioration. 
C’est comme un grand musicien qui prend le temps de pratiquer les gammes.
 
Ne jamais ignorer l’importance des principes fondamentaux

Daniel Baron

Daniel Baron

 
Daniel Baron est un consultant en viticulture et œnologie, basé à Napa, en Californie. Il a commencé sa carrière au début des années 1970 en tant qu’ouvrier viticole dans les vignobles de Knight’s Valley. Il est devenu l’un des derniers étudiants diplômés du Dr Harold Olmo à UC Davis et l’un des 6 stagiaires à Château Petrus, son stage d’un an étant le seul. Il a été directeur général de Dominus Estate pendant 12 ans et maitre de chai chez Silver Oak et Twomey Cellars pendant 22 ans. Il utilise une approche intégrée qui combine l’agriculture de précision, le leadership collaboratif, la vinification scientifique et les techniques artisanales de l’ancien monde pour produire des vins d’alcool modérés et dynamiques.

    

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *